Car de ses moeurs sa famille la preuve

Genre
Poésie
Langue
Moyen-Français
Source
Nantes, Etienne Larcher, 1493
Précisions
Certaines fin de vers manquent dans l’édition originale, mais nous les avons reconstituées selon les exigences de la rime et du sens.
Transcription
Sébastien Marineau
Dans le même ouvrage :

Quand le seigneur est cruel et di(vers)
Et sans raison, à tort et à tra(vers),
Veut émouvoir avec chacun dis(corde),
A grand’ peine lui seront contre(vers)
Ses serviteurs, qui ont apris les (?)
De folie, qui les mène en sa (corde)*.    [la corde renvoie à la potence] 
Chacun dira que bien il se manie
Et qu’il est plein de puissance infinie,
Mais autrement le verra à l’épreuve.
Nommé sera tout plein de félonie,
Aucunes fois noté de tyrannie,
Car de ses mœurs sa famille la preuve.

Que vaut faire de bonté le re(vers),
Quérir débats, être fol et per(vers)
Et pouvoir bien vivre en paix et con(corde)
Puisque de bref nous faut gésir en(vers)*    [à la renverse] 
Morts et défaits, orde viande à (vers),
Perdus si Dieu n’en a miséri(corde) (?)
Qui (a) acointe mauvaise compagnie
Et de méchants tient sa maison garnie,
Force est que Dieu sur lui aucun cas meuve
Dont il aura dommage et vilenie
Par son défaut, n’est métier qu’il le nie,
Car de ses mœurs sa famille la preuve.

Donc qui voudra que ses maux soient con(vers),
Tienne les yeux de sa pensée ou(verts)
Tant qu’au vouloir de justice s’a(ccorde).
S’on* a failli, comme loyaux convers*,    [si l’on | moines] 
Faut revenir, soit été, soit hi(ver),
Chacun en soi cette leçon re(corde)*.    [se rappelle à l’esprit] 
Prends* qu’aucun ait état de baronnie    [suppose] 
Ou moult plus grand et die* à voix bannie*     [dise | en criant] 
Que un sien servant à bien faire l’émeuve.
Sur lui cherra* du méfait l’infamie     [tombera] 
Et son conseil ne la portera mie,
Car de ses mœurs sa famille la preuve.

    Georges

Prince assorti de perverse manie,
De non loyale abusant progénie*,    [progéniture] 
Et dont le nom tel que l’effet se treuve*    [trouve] 
Lui quel il est en fons propre et racine,
Sans autre juge il le montre et désigne
Car de ses mœurs sa famille la preuve.