Mais donnez-y amendement

Genre
Poésie
Langue
Moyen-Français
Source
Nantes, Etienne Larcher, 1493
Transcription
Sébastien Marineau
Dans le même ouvrage :

Georges des autres les maître
En la rhétorique science,
Je vous suppli cruel ne me être,    [supplie] 
Et veuillez prendre en patience
Ce qu’ai fait ainsi com si en ce
Eusse* bien sain entendement,     [j’avais eu] 
Ce que non par ma conscience,
Mais donnez-y amendement.

Les œuvres donnent à connaître
Des ouvriers l’intelligence.
Dieu ne m’a pas fait celui naître
Qui soit pourvu de sapience,
Toutefois ai fait diligence,
Et par votre commandement
De ci* montrer mon inscience*,    [ici | ignorance] 
Mais donnez-y amendement.

Mon cœur a l’œil à la fenêtre,
De son retrait quérant* licence    [cherchant] 
D’aller voir le très plaisant être    [genre de vie ?] 
Où le vôtre fait résidence,
Pour vous faire honneur et ligeance*.    [hommage] 
Et vous transmets présentement
L’œuvre de petite sentence,
Mais donnez-y amendement.

Prince parfait en éloquence,
Ne regardez aucunement
En ce de mes sens l’indigence,
Mais donnez-y amendement.