Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2239 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • Bardes (les)

    Er c’hentañ arvest, Gwenc’hlan, an Drouiz-meur, en deus dastumet Drouized ar vro holl evit en em glevout ganto da lazhañ Tremeur, hervez an doare merket gant an doueoù !

    N’eo ket a-walc’h d’ar re-mañ kaout gwad Tremeur ; ar gwad-se ne dalvo netra ma n’eo ket skuilhet gant dorn e dad, ha gant asant an holl Drouized gwitibunan ; ma vez graet ar sakrifis en doare-se, neuze relijion an doueoù kozh a vezo saveteet er vro !

    Met setu Taliesin, drouiz yaouank, o sevel e vouezh : ne…

  • Mort (la)

        da’m c’helenner mat, an aotroù Moulinet

    Paourkaezh tud diskiant ! a lâren kounnaret,
    O kuitaat, an deiz-se, bered ar gêr bihan ;
    Penaos e c’hall an den, p’en deus kalon mantret,
    Miret en e spered soñjezonoù pagan ?

    Hag e tec’hen poaniet, hag e nijen da’m bro,
    (E-lec’h m’emañ ar Feiz, gwasket da vat, pelloc’h !)
    Enni c’hoazh, koulskoude, e seller ar Marv
    Evel un nor digor war ur vuhez welloc’h...

    En hon beredoù-ni, ne weler…

  • Pardons (les)

        À Louis Tiercelin

    Voici les cloches revenues !
    Les Pâques ont sonné dans l’air,
    Et le printemps rit sur la mer
    Dans le sourire blond des nues.

    Voici venir par les chemins
    Les croyants, les porteurs de palmes ;
    Ils ont la foi dans leurs yeux calmes,
    Et des rosaires dans les mains.

    Des couronnes de primevères
    Au front des Dieux morts vont fleurir ;
    On entend des sèves courir
    Dans le granit des vieux…

Petra eo an dra-se hag a hira
Hag er memes amzer a verra ?

Buhez an den.

Feiz ha Breizh