Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2228 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • France (la)

    Ou tôt faudront* terre, soleil et lune,    [manqueront, cf. il me faut = il me manque] 
    Biens de grâce, de nature et fortune,
    Et tout ce qu’est en essence produite,
    Ou les tyrans qui sans raison aucune
    Pillent les biens de la chose commune*    [du latin res publica, la République désigne l’Etat] 
    Dont par après n’en est rien mieux conduit
    Seront punis de tres griève pointure*.    [de tès douloureux dommage] 
    L’abus est grand en la loi de nature
    Quand le seigneur par mauvaise manière
    Sur ses sujets…

  • Humbles (les)

                Le pillawer n’est autre chose qu’un chiffonnier nomade.
                                                 E. SOUVESTRE

    Il part, le pillawer ; il descend la montagne ;
    Il s’en va ramasser, par toute la Bretagne,
    Des monceaux de haillons sordides et hideux.
    Il quitte enfants et femme ; il retourne à la plaine ;
    Après un mois d’absence, et de marche, et de peine,
    S’il est encor vivant, il reviendra près d’eux.

    S’il est encor vivant, car sa besogne est dure…

  • Humbles (les)

    War lez ar roz, e-mesk ar gwez,
    E-pad ar bloaz ’vevan kompez.
    Va milin a zo er gwasked,
    Enni ’kavan an eürusted,
    Dreist-holl pa ven war ar chaoser,
    Va c’hein harpet er sklotouer*,    [galleg clôture
    O welet e rod ’penn an ti,
    An dour o ruilh ’n un eonenniñ ;
    A-bell o tont ar portezer
    O c’hwibanat dre bep amzer
    ’N ur zegas din greun ar maeziad
    Da valañ ’vit an tiad ;
    O sevel, pa deu an tommder,
    Er pradoù gleb ar fonneier ;
    Oc’h en em gargañ a vleunioù,
    Er gwaremmoù…

Peseurt traoù a zo anezho
Ar muiañ war an douar.

Plasoù – ur plas da bep tra, hag e chom plas c’hoazh.

Feiz ha Breizh