Illusions printanières (35) : Vallon du Moulin-Blanc…

Vallon du Moulin-Blanc, ô douce solitude
Qu’au printemps les oiseaux égayaient de leur voix,
Je ne pourrai donc plus, loi de la multitude
Rêver dans tes sentiers, à l’ombre de tes bois !

Car déjà sous mes pas craque la feuille morte ;
Déjà je vois brunir les tapis de gazon ;
Sous le ciel morne et gris l’écho plaintif m’apporte
Le hurlement des vents de la froide saison.

Le rayon qui n’a plus qu’une lueur mourante
Flotte, incertain, au bord d’un nuage cendré ;
Telle au temple, le soir, une flamme tremblante
Jette un pâle reflet dans le parvis sacré.

Et le cœur attristé du deuil de la nature,
Je sens sous ma paupière une larme glisser,
En pensant à l’oiseau qui sera sans pâture,
Au pauvre que l’heureux, hélas ! va délaisser.

Vous êtes ici

association Daskor Breizh
06.11.32.35.32.
36, rue Basse, 29600 Morlaix