Jean L'Archer

(mort avant 1570)

Le seul exemplaire du Mirouer de la mort précise que celui-ci aurait été écrit en 1519 par un certain maître Jehan L'Archer, dit le Vieux. Cela en ferait ainsi le premier auteur breton dont nous connaîtrions le nom. Mais qu'en savons-nous exactement ?

En fait, nous n'en savons que ce que nous l'oeuvre elle-même nous en dit : que maître Jehan L'Archer serait « de la paroisse de Plougonven » près de Morlaix, et qu'il était déjà mort lorsque l'ouvrage a été publié (1570).

Emile Ernault a publié une version moderne du Mirouer de la mort et conjecture que c'est d'ailleurs parce que Jean an Archer était déjà mort que l'oeuvre lui a été attribuée : l'éditeur aurait ainsi tenu à ne pas passer lui-même pour l'auteur.

Emile Ernault a également pu démontrer que le Mirouer de la mort a été composé d'après un original en latin, ce qui signifie que notre auteur était un lettré, et sans doute un membre du clergé. Le qualificatif de « maître » y invite également.


Le projet Daskor a publié les ouvrages suivants :


association Daskor Breizh
06.11.32.35.32.
36, rue Basse, 29600 Morlaix

propulsé par Drupal