Gabriel Lefebvre

ou Gab Liskildry

(Goudelin, 3 septembre 1863 - Goudelin, 13 mars 1927)

Gabriel Lefebvre suit le parcours classique de beaucoup d'auteurs bretons en entrant au séminaire de Saint-Brieuc avant d'être ordonné prêtre et nommé vicaire à Tregrom (1888), à Pléguien (1889), à Ploubazlanec (1891), puis à Ploubezre (1896). Sa santé est fragile, et il prend sa retraite en 1915.

Gabriel Lefebvre fait partie de ces prêtres-écrivains qui n'ont malheureusement écrit qu'à l'occasion, dans des journaux commme Kroaz ar Vretoned. Pourtant, Gabriel Lefebvre a eu du talent : plusieurs de ses poésies ont ainsi été couronnées au concours de l'Union Régionaliste Bretonne (1902) et François Vallée a témoigné de sa grande aisance à la rime.

Gabriel Lefebvre n'a donc pas écrit beaucoup de poésies, mais celles-ci sont pleines de style, d'esprit, et elles abordent des sujets très humains, comme des figures paysannes, mais aussi le recul des vieilles croyances, l'alcoolisme (avec un réalisme extrêmement poignant), le deuil et... un amour impossible.


Le projet Daskor a publié les ouvrages suivants :


association Daskor Breizh
06.11.32.35.32.
36, rue Basse, 29600 Morlaix

propulsé par Drupal