Jakez Riou

ou Hep Ken

(Lotey, 1er mai 1899 - Châteaubriant, 14 janvier 1937)

Jakez Riou naît dans une famille très modeste, et ses parents l'envoient très jeune (1911) à Fontarrabie, dans le pays Basque espagnol, afin qu'il devienne prêtre. Toutefois, Jakez Riou ne ressent pas la vocation. Il rentre en Bretagne, fait son service militaire (1918-1920), exerce ensuite plusieurs métiers, puis trouve enfin un emploi au Courrier du Finistère (1928-1931) puis à l'Ouest-journal (1931-1936).

C'est à Fontarrabie que Jakez Riou fait la connaissance de Youenn Drezen et de Jakez Kerrien, et c'est là bien paradoxalement qu'il s'attache à la langue bretonne. Jakez Riou écrit donc en breton quelques poésies, son roman Lizher an hini marv (1925), des pièces de théâtre et, surtout, des nouvelles.

Jakez Riou entre en contact avec Roparz Hemon, et c'est Gwalarn (1934) puis Al liamm (1957) qui publient une partie de ses nouvelles dans le recueil Geotenn ar Werc'hez. Ce sont les nouvelles qui valent à Jakez Riou une place de choix parmi les auteurs bretons. Youenn Olier écrit ainsi dans Skol Walarn que :

Holl (ar skrivagnerien) e livont, moarvat, mui-pe-vui, buhez ar maezioù e Breizh (...) Met Jakez Riou ne daolenn ket ar vuhez eviti hec'h-unan ; un arvez dreistreol anezhi avat, ne lavaran ket, oc'h en em ziskouez en un drama, ne lavaran ket. Ne bled ket Jakez Riou kennebeut gant ar gevredigezh hec'h-unan ; kentoc'h, er c'hontrol, gant an hinienn hag he flanedenn-hi.


Le projet Daskor a publié les ouvrages suivants :


association Daskor Breizh
06.11.32.35.32.
36, rue Basse, 29600 Morlaix