Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2239 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • Mort (la)

    Ho tisheol a glaskan, o koadoù kozh derv !
    Evit gouelañ e peoc’h... rak an Anken euzhus
    He deus, hep trugarez ebet, rannet garv,
    Siwazh ! va c’halon a ozac’h karantezus.

    Warlene c’hoazh, bemdez, pleget war an erv,
    Me a gane dinec’h ! me a gane trouzus !
    Bremañ n’ez eus ganin ’met garmoù ha daeroù,
    ’Met huanadoù yen ha klemmoù truezus.

    Bremañ ez on heñvel ouzh ur paour diskiant.
    Pep youl a zo marv ennon koulz ha pep c’hoant
    Ha nebeut-ha-nebeut ar vuhez am c’huita !

    Kement-se holl ab’oe an deiz meurbet iskis
    M’eo bet…

  • Éléments (les)

        A Jean Le Fustec

    Près des Vieux-Étangs il y a une roche bleue, – Une roche bleue
    et ronde appelée la Pierre de l’Hélas.

    Et, sur cette roche-là, qui se repose un moment – En reste pour
    toute sa vie déjoyeux et languissant.

    Maintes fois j’ai vu voler vers l’étang, – J’ai vu maintes fois s’en
    venir une jeune tourterelle :

    Toute frisquette, dans sa robe d’argent clair, quand elle arrivait ; –
    Pleine de…

  • Éléments (les)

    O vent de mer, ô roi des vents,
    Toi qui fais, quand tu te déchaînes,
    Crier l’angoisse des vivants
    Dans le vaste sanglot des chênes.

    Souffle, souffle, grand souffle amer,
    roi des vents, ô vent de mer !

    O vent de mer, ô roi des vents,
    De nos âmes et de nos portes
    Chasse les rêves décevants,
    Avec le tas des feuilles mortes.

    Souffle, souffle, grand souffle amer,
    roi des vents, ô vent de mer !

Petra a gaver skañv, goude ma vije pounner ?

Ur yalc’had aour pe arc’hant.

Feiz ha Breizh