Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2239 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • Humour (l’)

    AN HEVELEP RE, ANDOCH, ALAR o tont dre an tu dehoù

    ANDOCH o tont d’ar red
    Hein ???... Lodennoù ?... Me ’m bo ivez, mever ! Double ! Setu me amañ !...

    ALAR
    Ha me ivez... Atav e vezan el lec’h ma vez un dra bennak da rannañ.

    OLMERIG
    Sell ’ta ! daou soudardig nevez evit hor rejimant !... Kastor ha Pollux !

    ANDOCH
    Ho tigarez, mar plij, kabiten... faziañ ’rit... N’eo ket evel-se ’omp anvet.…

  • Campagne (la)

        A Maurice Languereau

        I

    Le marais dort, crispé d’un gel tardif. Au loin,
    Dans la brume qui s’épaissit et se dilate
    Tour à tour, la Sologne étend sa glèbe plate…
    Nous sommes là depuis une heure, l’arme au poing.

    Et tout à coup, tandis qu’une étoile clignote,
    Puis deux, puis trois, puis des centaines, des milliers,
    Voici qu’éclaboussant de pourpre les halliers
    Jaillit sur l’horizon la lune solognotte.

  • Saints (les)

    LÉGENDE DU PAYS DE LÉON

    Le Breton Madenus, au temps du comte Even,
    Etait le serviteur du saint homme Goulven.
    Son maître un jour lui dit : « Madenus, je t’ordonne
    « D’aller chez Ioncour, habitant d’Evemor ;
    « Au nom du Dieu vivant et des saints de l’Armor,
    « Tu lui feras savoir que je veux qu’il me donne
    « L’objet qui tombera le premier sous sa main. »

    Madenus obéit et se mit en chemin.

    L’autre, qui labourait aux champs, pour…

Petra a vez astennet e vuhez dezhañ
En un e lazhañ ?

Ar gouloù

Feiz ha Breizh